Sommaire

Les gouttières possèdent des formes et des modes de fixations différentes dont trois principales :

  • la gouttière pendante, souvent de forme demi-ronde, elle est fixée sur l'égout de toit ou sur la planche de rive,
  • le chéneau, sorte de conduit ou canal qui collecte les eaux pluviales d'un pan de mur et les conduits à la gouttière,
  • la gouttière rampante.

 

 

Gouttière rampante : fixation, raccordement

La gouttière rampante est supportée par des crochets vissés :

  • sur la face supérieure des chevrons,
  • ou bien sur une bande de doublis (appelée aussi bande de garanties) installée entre les chevrons et la couverture : elle permet d'éviter tout risque de fuite.

La partie voligée de la gouttière se glisse sous les éléments de couverture.

Les éléments de la gouttière s'emboîtent avec un recouvrement de 5 cm minimum.

 

Pour le raccordement, un cordon de silicone complète l'étanchéité des éléments.

La gouttière rampante : pas pour tous les toits !

Le montage de ce type de gouttière est plus facile sur des toitures à petits éléments.

Par sa forme, la gouttière rampante n'est pas destinée à tous les toits.

  • Il est préférable de l'installer sur un toit possédant une inclinaison importante.
  • Autre caractéristique : la partie voligée doit pouvoir se glisser sous la couverture.

Prix d'une gouttière rampante : à partir de 30 €

Voici les prix indicatifs de la gouttière rampante :

  • gouttière nantaise en zinc de 4 mètres en DEV 33 : à partir de 50 €,
  • gouttière havraise en zinc de 2 mètres : à partir de 30 €.
Lire l'article Ooreka
Gouttières

Gouttières : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour faire les bons choix
  • Des conseils sur l'achat, l'installation et l'entretien
Télécharger Mon Guide

Ces pros peuvent vous aider