Sommaire

L'installation de gouttière est la dernière étape d'une bonne préparation.

Poser une gouttière est une succession d'étapes à réaliser méthodiquement :

  • vérifier que l'on respecte bien les normes liées à la pose d'une gouttière,
  • réaliser le tracé de gouttière,
  • procéder à l'installation de la gouttière horizontale.

 

 

Installation gouttière : effectuer le tracé

La première étape consiste à effectuer un tracé de gouttière.

Tracé de gouttière : incontournable avant l'installation de gouttière

Cet exercice permet de déterminer précisément :

  • l'emplacement exact de la gouttière permettant de récupérer la totalité des eaux pluviales,
  • le métrage du profilé de gouttière nécessaire,
  • les caractéristiques, nombres et types des autres éléments qui composent :
    • la gouttière horizontale (coude, raccord, naissance, angle...),
    • la descente (tuyau de descente, manchon, collier),
    • le système de collecte, pour une évacuation ou pour une récupération des eaux.

Autre fonction du tracé : adapter le type de raccords et de joints à la gouttière pour permettre aux pièces de se dilater et se rétracter au cours des saisons, sans affaiblir ou endommager la ligne de gouttière.

Installation gouttière : comment effectuer le tracé de la gouttière ?

La ligne horizontale se trace :

  • pour une gouttière pendante  : sur la partie avant des chevrons, le dessus de la gouttière doit rester à environ 2 cm en dessous de la toiture,
  • pour une gouttière rampante : sur la bande de doublis ou en partie supérieure des chevrons.

Voici comment faire :

  • clouer une pointe aux deux points extrêmes A (côté descente) et B (côté opposé) sur une même ligne de niveau,
  • calculer la pente, repérer ainsi le point bas C de la descente (ainsi 5 mm en dessous du point A pour 10 mètres de long),
  • tendre un cordeau entre B et C,
  • noter l'emplacement d'un crochet tous les 50 cm,
  • repérer également la place de chaque angle.

Attention : pour renforcer la structure, un crochet doit être placé à 5 cm de tout élément d'angle, de raccord ou de naissance de gouttière.

New call-to-action

Installation gouttière : différents types de mise en œuvre

L'installation de gouttière peut avoir plusieurs types de configuration.

Voici quelques figures envisageables :

  • une gouttière droite sans retour avec :
    • d'un côté : une naissance de gouttière,
    • de l'autre côté : une extrémité, car la gouttière ne se prolonge pas au-delà, la façade suivante n'étant pas surplombée par une pente de toit,
  • une gouttière fermée des deux côtés (entre deux murs par exemple) : un joint dilatation doit exister en un point au moins de cette ligne, au niveau de la naissance ou d'une jonction,
  • un toit à 4 pentes :
    • la gouttière entoure tout le périmètre de la toiture,
    • plusieurs dilatations doivent être prévues, au moins une par ligne.

Installer une gouttière : assemblage ou sol et découpe

Avant de procéder à l'installation définitive de votre gouttière horizontale, il est conseillé d'assembler au sol tous les éléments de la gouttière (profilés, raccords, naissances, coudes) :

  • Dans le cas de pièces à clipser, cela vous permet de vous entraîner et de répéter avant de grimper sur l'échelle.
  • Vous vérifiez de cette manière que vous possédez bien toutes les pièces permettant une continuité de vos lignes :
    • nombre de points de dilatation prévus,
    • nombre de crochets afin de respecter.

Vous pouvez ensuite découper les profilés à la bonne longueur.

Cette coupe doit être :

  • effectuée à la scie à métaux,
  • parfaitement droite
  • peut être limée dans le cas des gouttières PVC.
Lire l'article Ooreka
Gouttières

Gouttières : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour faire les bons choix
  • Des conseils sur l'achat, l'installation et l'entretien
Télécharger Mon Guide